Forum du village d'Arlington.
 
AccueilJournal de bordFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Auto-biographie de Jake Naharis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Naharis
Arrivant
avatar

Messages : 5
Points d'activité : 18
Date d'inscription : 07/11/2016
Localisation : Arlington

MessageSujet: Auto-biographie de Jake Naharis   Mar 8 Nov - 22:11

Mon histoire? Hum, il y a de cela nombreuses années que personne ne me la demandé. Mais je vais faire de mon mieux et tout te dire si je suis capable. Alors installe toi ici, devant l'âtre et écoute bien.


Je suis né en 1889, en plein milieu d'une belle et grande forêt. Oui, oui … Une forêt! Ma famille vie dans ce manoir depuis plusieurs générations, construit par mon arrière arrière ,et peut-être un autre arrière, grand-père. Ce jolie manoir ce trouve dans la forêt de Brocéliande , dans une petite contrée de Bretagne. Même si l'endroit était magnifique, il est dans son petit coin isolé de la population et je n'ai donc jamais vraiment eu beaucoup d'amis. J'étais alors un jeune enfant avec de jolie cheveux noir jais. C'était rare pour ma famille car toute le reste de ma famille était blond. Mes parents devaient, pour garder notre argent, partir loin et à de nombreuses reprises. J'étais alors souvent seul avec mes frères et sœurs tous plus grand que moi et donc n'avait aucunement les mêmes intérêts. Je passais alors la plupart de mon temps à marcher seul, dans la nature, et parler aux animaux et plantes alentours. Si tu savais comme j'ai passé de temps, seul, dans cette forêt. J'ai même réussis à dresser un petit loup! Mais un jour de d'automne, nous étions allez faire un tour à la rivière et le courant la emporté... Mais bon ce n'est pas l'histoire que tu veux entendre n'est-ce pas? Alors continuons.


Un jour, alors que tout le monde de ma famille parti faire leurs propre vie dans leur coin à eux et qu'il ne resta plus que moi dans la maison. Je décidai alors de faire de même, car seul dans une grande maison en pleine forêt c'est un peu ennuyant et bon, tu as peur un peu, non? Alors je parti dans le village le plus proche. Rendu à cet endroit, je fis la première chose qui me vint en tête: Allez voir une personne qui était comme moi pour enfin trouver un ami. Et fort heureusement pour moi, je le trouvai. Dans ce village il y avait un botaniste. Une personne qui fait pousser toutes sortes de plantes pour différentes raisons. Que ce soit la préparation de potion pour tuer les gens comme pour les sauver. Pour moi toute ces connaissances sur les plantes devint mon plus grand intérêt. Je passais mes journées à lire des livres sur toutes sortes de plante et la manière de les utiliser pour différents projets.


Quelques mois après que Gustaf, le Botaniste du village, m'ai pris comme apprenti, je reçu une lettre de un de mes frères qui me disait que mes parents étaient mort durant un voyage de train. Je ne sais pourquoi, mais à ce moment aucun sentiment me vint. Peut-être car je ne les connaissaient tout simplement pas? Peu importe la raison, leur mort ne m'attrista pas plus que aujourd'hui. J'ai quand même été à leurs funérailles pour faire bonne mesure et être la pour le reste de ma famille qui eux, étaient tristes. Elle se passa au manoir, dans la clairière en arrière. Toute la famille étaient enterré à cet endroit. Je passa quelques jours au manoir avec ce qui me restait de famille et puis je reparti pour le village où je m'étais fait une nouvelle vie. Ou une vie tout court en fait. Je passa alors ma vie entière à l'étude des plantes. J'aidais les gens dans le besoin dans le petit village où j'était et je me fis une vie de rêve. J'était seul chez moi avec seulement mon maître comme vrai ami mais pour moi ce ne fut jamais un problème car il était ce que j'avais de plus précieux au monde. Il était, pour moi, ce qui se rapprochais le plus d'une famille.


Vers le mois de Mars, je parti pendant quelques jours dans un autre village proche pour aider une personne avec un gros rhume. Je lui avait recommander un petit thé à base de Dictame mais il ne lui en restait plus. À mon retour au village, j'eu la nouvelle que mon maître mourus pendant mon absence et que personne n'avait rien pu faire. Il était simplement mort dans son sommeil. Ce fut le coup fatale pour moi. Toute ma vie je la devait à cette personne et sans lui tout mon monde s'écroulait. Pendant des semaines je restai enfermé dans ma maison sans ne plus rien faire et j'ai passé proche de le rejoindre dans le monde des morts. J'ai disons, juste eu envi de continuer ma vie et tourner la page. C'est cela qu'il faut faire, non? Mais bon, je ne pouvait rester dans cet endroit qui m'était trop remplis de souvenirs, je devais me rendre à un autre endroit et proposer mes services ailleurs. Je pris alors le train, en me souvenant tout le long que c'est dans une machine comme cela que mes parents étaient morts. Mais étrangement, le train tomba en panne devant une gare vide et sombre. Je ne compris aucunement ce qui était arrivé mais un sentiment s'installa en moi. Je n'ai encore jamais compris quel était ce sentiment mais la seule chose que je savais c'est que l'endroit où j'était arrivé, Arlington, comme le panneau l'affichait, était l'endroit où je devais me rendre. Quelques chose en moi me disait que je devais rester ici et ne plus partir ailleurs. Alors je pris mes valises et me dirigea alors vers le village.


C'est ainsi que la plus grande et belle histoire de ma vie ce passa. Alors, jeune personne, je vais allez dormir maintenant. Je suis un vieil homme ne l'oublie pas.

______________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drago M. Warner
Admin
Admin
avatar

Messages : 390
Points d'activité : 1635
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : L'Académie

MessageSujet: Re: Auto-biographie de Jake Naharis   Mar 8 Nov - 22:22

Mister, c'est un plaisir de découvrir cette histoire si dense!
Hâte d'en savoir plus autour d'une belle Cuvée Prestige!

______________________________________________________________________
« Ma philosophie conçoit essentiellement l'Homme comme un être héroïque dont l'éthique de vie est la poursuite de son propre bonheur, la réalisation de soi son activité la plus noble, et la Raison son seul absolu. »
- Ayn Rand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivan.Aleksandrov
Citoyen impliqué
avatar

Messages : 162
Points d'activité : 178
Date d'inscription : 22/05/2016
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: Auto-biographie de Jake Naharis   Mar 8 Nov - 22:26

Voilà une touchante histoire mon cher.
Agréablement surpris de trouver un botaniste parmi nous, la librairie est grande ouverte, vous y trouverez sûrement des ouvrages parlant des plantes. Même des grimoires, qui sait !
En tout cas, encore une fois, bienvenue parmi nous, espérant qu'une nouvelle vie s'offre à vous ici.

______________________________________________________________________
“Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant. La main du songeur vibre et tremble en l'écrivant"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Auto-biographie de Jake Naharis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Auto-biographie de Jake Naharis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auto-Biographie de Mario Carrey
» Auto-Biographie d'Aristide Saccard
» [Auto-biographie] de Samuel Colt
» Auto-Biographie de Joseph K. Valicosta
» Auto-Biographie d'Elwyn Wolfrie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arlington-Sight :: Les Fondements Arlois :: Les Histoires :: Les Histoires :: Auto-Biographie-
Sauter vers: