Forum officiel du JDR Arlington Village.
 
AccueilJournal de bordFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode Final]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drago M. Warner
Admin
Admin
avatar

Messages : 169
Points d'activité : 1636
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Arlington Square

MessageSujet: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode Final]   Ven 3 Juin - 11:04

Affaire n°1 : Le meurtre de Brightmore Greenwich


Avertissement : Ces nouvelles sont purement fictives. Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé est purement fortuite.

EPISODE FINAL.

Et maintenant découvrez la suite et la fin de l'enquête du Détective Stew !

Stew tenait une piste, et peut-être même les coupables. Les champignons, comment ne les avait-il pas remarqué avant ! Stew devait parler au lieutenant au plus vite, c'était une question de minutes. Pour n'éveiller aucun soupçons, le détective adopta un pas calme jusqu'à ce que les écuries soient hors de vue. Une fois qu'il fut assez éloigné, Stew se met à courir plus vite que ses jambes ne lui permettaient, il savait qu'il tenait son coupable. En moins de dix minutes, véritable exploits sportif, il arriva en vu du quartier où avait eu lieu le meurtre. Les miliciens furent déconcertés de le voir arriver en trombe.
Stew, sans prendre le temps de reprendre son souffle se rua jusque dans la maison encore encombrée par des membres de la Milice. Un peu plus loin, le lieutenant discutait avec un milicien pour commencer a évacuer le cadavre, qui avait été enveloppé dans un drap blanc.

- Michael, je tient quelque chose ! S’exclama le détective.

- Qu'est ce qui se passe ? Dit le lieutenant surpris.

- Le couple qui tient les écuries, il faut faire vite. L'homme m'a raconté qu'hier soir il était aller chercher des champignons dans les bois. Sa femme était en train de cuisiner, et il m'a affirmé qu'elle cuisinait sa prise de la veille. Quand je les ai vu, j'ai remarqué qu'il s'agissait de champignons de Paris. Ils sont cultivés sous terre, dans des caves, il est impossible que quelqu'un ai put en cueillir dans les bois !

- Bien joué Stew.

DeWitt aboya des ordres aux miliciens, qui, décontenancés, courraient dans tout les sens pour rassembler leurs affaires et se diriger vers les écuries. Stew s'engouffra avec DeWitt dans l'habitacle d'une voiture de la Milice garée non loin.
Une minute plus tard, le véhicule partit en trombe sur la route du haras. Alors qu'ils avaient déjà parcouru la moitié du chemin, sur une route assez étroite, une voiture arriva dans l'autre sens. Un véritable tacos, à la peinture écaillés. Alors qu'il passait à la hauteur de Stew, le détective reconnut le couple qu'il avait interrogé il y a moins d'une heure à l'intérieur. Visiblement, ils essayaient de fuir, l'interrogatoire de Stew les ayant effrayés. La vu du cortège de Milice les rendirent neveux, et la voiture accéléra soudainement.

En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, DeWitt sous l'influence de Stew donna un grand coup de volant pour les poursuivre. Les pneus crissèrent sous l'influence de cette action brutale. En quelques secondes, le voiture de la milice était déjà juste derrière la citadine qui était lancée à pleine vitesse. DeWitt braqua son volant pour pouvoir se mettre à la hauteur des fugitifs. Maintenant, les deux voitures côte à côte prenaient toute la largeur de la chaussée, si une voiture arrivait en face, il y aurait de la casse. C'est alors que le tacos commença à fumer du capot, jamais cet engin n'avait du rouler aussi vite, et cela fut fatal pour le moteur. La voiture perdis de la vitesse, et s'arrêta dans un effroyable bruit de tôle. Les occupants sortirent de leur véhicule qui sentait le roussit, blancs comme des linges, visiblement choqués de s'être mis dans une telle situation. La femme pleurait silencieusement.

Le couple fut rapidement conduit à la Tour pour être interrogé. Avant de rejoindre l’interrogatoire, Stew se rendit chez la vieille femme qu'il avait rencontré quelques heures auparavant, pour la rassurer quand au vol de son fusil. Une dans les bureaux du lieutenant, le couple fut séparé, et l’interrogatoire put commencer. Exceptionnellement, Stew put assister aux interrogatoires, silencieusement dans un coin, cigarette aux lèvres, et calepin dans les mains. On appris que Collard, la victime, entretenait une relation adultère avec Miss Millers. Son mari, en l'apprenant, fut ivre de rage, et décida de venger cet affront à son honneur seul, sans prévenir sa femme.
Ne possédant pas d'armes à feu, il savais qu'il pourrait en trouver une chez la vieille Miss Simon, son mari ayant été un chasseur reconnu à Arlington, chassant avec les Warner eux-même. Une fouille chez de l'écurie permis de retrouver l'arme de crime, une Winchester modèle 1912, comme l'avait supposé Stew à juste titre. Collard a été abattu pendant son travail, d'une cartouche dans le dos, lâchement, et Millers n'eut même pas besoin de briser la vitre, la porte étant resté ouverte. Condamné pour vol et meurtre, Gordon Millers fut condamnés à finir ses jours dans les cachots de la tour de la milice. Sa femme fut innocentée, mais très affectée par toute l'affaire, elle sombra rapidement dans la folie, et fut envoyé dans un établissement spécialisé.

Le soir, après l’interrogation, et comme tous les soirs quand il rentrait chez lui, le détective Stew se senti seul, terriblement seul. Ainsi était la vie du détective, des moments d’héroïsme dans un océan de solitude. Demain, son nom s'affichera encore en gros caractères à la une de la Gazette, et les miliciens le détesterons pour ça. « Encore une mission réussie » se dit-il assez ironiquement. S'allumant une cigarette, débouchant une bière qui traînait sur son bureau, il chargea sa machine à écrire de feuilles vierges, et écrivit : « Lundi 6 mai 1942, 6h du matin... ».

Fin de cette première Enquête du Détective Stew ! Merci d'avoir été si nombreux à la suivre, et merci pour vos retours positifs !



- Une série policière écrite et proposée par Drago.

______________________________________________________________________
« Ma philosophie conçoit essentiellement l'Homme comme un être héroïque dont l'éthique de vie est la poursuite de son propre bonheur, la réalisation de soi son activité la plus noble, et la Raison son seul absolu. »
- Ayn Rand.
Revenir en haut Aller en bas
John Cash
Citoyen
avatar

Messages : 59
Points d'activité : 163
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode Final]   Sam 18 Juin - 14:03

Alors, une éventuelle deuxième histoire ?


*dit il en lisant l'épisode finale des histoires de Stew*

______________________________________________________________________
"Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur."
Romain Rolland, Artiste, écrivain (1866 - 1944)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode Final]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Buts extraordinaires
» Enquête Archéologique (libre)
» L'enquête sur la double nationalité de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arlington-Village :: Les Fondements Arlois :: Les Histoires :: Les Histoires :: Les Histoires-
Sauter vers: