Forum officiel du JDR Arlington Village.
 
AccueilJournal de bordFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire du Conseil Municipal d'Arlington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drago M. Warner
Admin
Admin
avatar

Messages : 169
Points d'activité : 1636
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Arlington Square

MessageSujet: L'Histoire du Conseil Municipal d'Arlington   Jeu 2 Juin - 18:14

L'Histoire Brève du Conseil Municipal


Une fois n'est pas coutume, c'est par un ordre de chevalerie que commence l'histoire de la Municipalité Démocratique d'Arlington. L’Ordre du Triomphe est un ordre de chevalerie fondé en 1355 par Godefroid Warner, Lord d'Arlington, à l'imitation de l'ordre de la Jarretière, créé en 1348 en Angleterre par Édouard III d'Angleterre. La cérémonie inaugurale a lieu à l'abbaye d'Arlington le 6 janvier 1357. L'ordre est inspiré par l’idéal chevaleresque décrit par Chrétien de Troyes dans les légendes Arthuriennes, et dès le départ, l'Ordre avait pour vocation d'aider les pauvres dans le besoin, et respecter des valeurs à la fois chrétiennes, puis plus tard, humanistes. Pour y être admis, les mérites personnels sur le champ de bataille ne comptaient que très peu, et les Lords Warner ne choisissaient que ceux dont l'âme était la plus pure, et la plus proche de leur idéal chevaleresque.

Au fil du temps, et avec l’essoufflement du système féodal après le XIVème siècle, l'ordre tomba ainsi rapidement en désuétude. Les chevaliers étaient de plus en plus nombreux, et étaient surtout des parvenus, plus à la recherche d'une décoration et d'une rente plutôt qu'à la poursuite d'un véritable idéal de chevalier. Cette décoration fut tellement prodiguée que dès le temps de David Warner en 1400, qui l'attribuait par une simple lettre sans aucune cérémonie, elle avait perdu toute valeur. L'ordre devint alors moins un ordre de chevalerie qu'une marque honorifique.
Mais l'Ordre connu un nouveau souffle en 1450 sous le patronage de Édouard Warner le Magnifique. Profitant d'une situation économique et politique favorable à Arlington, il retira de l'Ordre tout les hommes qu'il jugeait trop éloigné de sa vision humaniste du monde. L'Ordre ne regagna pas sa fonction militaire, mais gagna en pouvoir politique. Recomposé des hommes les plus nobles et valeureux du village, l'Ordre devient une sorte de Conseil Politique, prenant les rennes de la bourgade en l’absence des Sirs Warner. Avec le temps, les membres de l'Ordre n'étaient plus nommés, mais élus par les autres membres. Sur le modèle des grandes Républiques que connaissait la péninsule Italienne avec Venise ou Florence, Arlington se voyais dirigée par cet Ordre oligarchique.

En 1523, l'Ordre du Triomphe prit le nom officiel de Sénat du Triomphe, marquant son pouvoir politique, et s'éloignant complètement de son passé chevaleresque. C'est d’ailleurs à cette date que disparaît officiellement l'Ordre de chevalerie. Le nouveau Sénat n'est pas ce qu'on pourrait appeler une démocratie, mais bien une oligarchie, ou les grandes mêmes familles se cooptent entre elles. De plus en plus riches et influentes, elles profitent également de l’absence répétée des Warner, qui sont souvent en déplacements dans les plus grandes cours d'Europe, et s'adonnent à la chasse, délaissant complètement la politique. La seule volonté de ce Sénat est de s’enrichir et d'engranger de l'argent. Le gouffre entre politiques et habitants pauvres d'Arlington atteint son paroxysme à la fin du XVIIIème siècle.

Les idées des Lumières, puis la Révolution Française en 1789 attisèrent la colère des habitants d'Arlington, au bord de la Révolte, exténué par les manières peu scrupuleuses du Sénat. Mais c'est alors que Jacques Warner pris la situation en main. En mai 1800 alors que les habitants venaient de faire brûler le Palais du Sénat, il repris tout les pouvoirs qu'il avait attribué. Le Sénat fut dissout, les Grandes Familles furent expulsées loin d'Arlington, et leurs biens furent confisqués. Jacques Warner, aidé par les leaders du mouvement contestataire, écrivirent la Constitution d'Arlington.

La système devint démocratique, avec un maire élu au suffrage censitaire masculin, dans un premier temps, puis universel à partir du 1 janvier 1922. La Mairie fut bâtie grâce à l'argent des grandes famille sur les ruines de l'ancien Palais du Sénat. Les armoiries de la Mairie furent dessinées à ce moment là. Aujourd'hui, la Marie respecte encore les valeurs humanistes, démocratiques et fraternelles décidées en 1800. Le Conseil Municipal actuel est l’héritier de cette longue histoire mouvementée, et tout les conseillers doivent avoir à l'esprit cette histoire, pour que les erreurs ne se reproduisent plus, et qu'ensemble, ils mènent Arlington vers une ère de prospérité.

N'oubliez jamais, citoyens, le Conseil Municipal a comme objectif le bonheur de tous et l'unité dans la Glorieuse Arlington!

- Histoire rédigée grâce aux archives du Manoir Warner, par le Conseil Municipal.

______________________________________________________________________
« Ma philosophie conçoit essentiellement l'Homme comme un être héroïque dont l'éthique de vie est la poursuite de son propre bonheur, la réalisation de soi son activité la plus noble, et la Raison son seul absolu. »
- Ayn Rand.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire du Conseil Municipal d'Arlington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de clefs Mairie de Narbonne - Cebyss
» Mairie de Beziers, Xavtheone
» Demande d'acces- Conseil de sécurité et Archive conseil municipal de Nimes
» Municipales 2014 à Brasparts / BIB n°41 (mai 2014)
» Fairy Tail et le Conseil c'est une blague ? [Mission pv: Nox]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arlington-Village :: Vie du Village :: Mairie :: Informations :: Les informations sur la mairie-
Sauter vers: