Forum officiel du JDR Arlington Village.
 
AccueilJournal de bordFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drago M. Warner
Admin
Admin
avatar

Messages : 169
Points d'activité : 1636
Date d'inscription : 18/04/2016
Localisation : Arlington Square

MessageSujet: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]    Mar 24 Mai - 10:08

Affaire n°1 : Le meurtre de  Brightmore Greenwich


Avertissement : Ces nouvelles sont purement fictives. Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé est purement fortuite.

EPISODE 2.

Et maintenant découvrez la suite de l'enquête du Détective Stew !


Un attroupement ainsi que des éclats de voix le tirèrent de ses pensées horribles alors qu'il approchait des lieux du crime. La petite maison qui correspondait à l'adresse qu'il avait inscrit sur un bout de journal était entourée de miliciens, et, malheureusement, d'un journaliste de la Gazette. La demeure était située dans le très beau quartier de Brightmore Greenwich, on trouvait deux autres grands cottages à quelques mètres de la demeure accueillant la scène du crime. Stew ralentit en se rapprochant de l'attroupement. Il s'arrêta sur le côté de la route, et s'alluma une nouvelle cigarette, avant de partir en direction d'un milicien qui essayait tant bien que mal de repousser les curieux qui s’amassaient devant le barrage.

- Je suis le détective Stew, dit-il à l'intention de ce dernier, le lieutenant DeWitt m'a demandé de venir et...

- Je suis désolé mais je ne peux pas vous laisser passer sans documents officiels ! coupa l'interlocuteur.

Le détective savait que le milicien le connaissait, mais sa réputation le précédait. Les miliciens lui en voulaient de toujours les tourner au ridicule et de leur voler la vedette à chaque fois qu'il prenait une enquête en main.

- Garett !

Une voie grave et sèche venait de prononcer ce nom, c'était le lieutenant DeWitt, qui criait ses instruction d'un peu plus loin.

- Laissez-le passer c'est un ordre, je vous avait dit qu'il était autorisé à entrer... Nous en reparlerons plus tard. Viens par ici Stew, cela risque de t’intéresser.

En enjambant la corde qui délimitaient la scène du crimes, le détective put voir l'expression amère du milicien qui avait faillit lui refuser l'accès à la scène de crime. Stew, par pure provocation lui fit un large sourire forcé, lui glissant un petit « bonne journée » sarcastique. Il s'approcha ensuite de son ami, Michael DeWitt. Cet homme était une vraie force de la nature. Grand d'un mètre quatre vingt dix et large comme une armoire à glace, c'était l'homme que l'on ne s'amuse pas à provoquer, à moins d'être aussi fort que lui. Stew et lui s'étaient connus lors des études pour devenir officiers et étaient rapidement devenus amis. DeWitt avait toujours sût que son compagnon était le plus doué pour résoudre les affaires et avait déploré son départ de la Milice.

- Je suis content que tu soit venu, je savais bien qu'une affaire de meurtre attire toujours ton attention... Comment tu vas ? Tu devrait réduire le café... et la cigarette, depuis combien de temps tu n'a pas dormis ?

- Tout vas bien Michael, passons plutôt à l'affaire, je ne suis pas venu ici pour parler de moi.

- Bon... Suis moi, il vaut mieux que tu vois la scène avant que je t'en dise plus.

Le lieutenant de la milice savait qu'il était inutile d'insister sur la santé de son ami, celui-ci était capable de tourner les talons et s'en aller si on le contrariait, même si sa situation actuelle l'inquiétait grandement. En traversant le jardin, les sens du détective s'éveillèrent, comme à chaque fois que celui-ci se retrouvait sur une scène de crime. Il passa devant la boite au lettres de la demeure, "M. Collard", il connaissait maintenant le nom du propriétaire. Stew suivit Michael dans la maison, après avoir écrasé sa cigarette sur le pallier, et ils se frayèrent un chemin dans l'habitation en esquivant les quelques membres de la milice qui s’affairaient a recueillir des indices.
Ils atteignirent enfin une petite pièce qui semblait être un bureau. Un cadavre gisait au milieu de la pièce, il était tourné face contre terre. Un homme, d'environ un mètre soixante quinze, cheveux bruns. Au milieu de son dos se trouvait une énorme plaie sanguinolente. Stew déduit tout de suite qu'il s'agissait de l'impact à bout portant d'une arme de chasse à pompe, probablement une Winchester. La pièce en elle même était relativement petite, encombrée par un imposant bureau impeccablement rangé, les murs étaient entièrement couverts par de nombreux cadres noirs où étaient épinglés une multitude de papillons. La pièce ne comportait qu'une fenêtre, fermée.

- La victime est Georges Collard, commence le lieutenant, un zoo-biologiste et entomologiste célèbre qui étudiait les papillons dans la région. On se demande qui a put faire cela, mais ça a tout l'air d'être une agression peu préparée, peut-être un règlement de compte... Cet homme ne semblait pas avoir d'ennemis et n'habitait là que depuis quelques semaines. Qu'est que tu en pense ?

- Pour l'instant pas grand chose. La fenêtre était déjà fermée quand vous êtes arrivés ? demande Stew sur un ton monocorde.

- Il semble que oui, et j'ai vérifié, on ne peut pas l'ouvrir de l'intérieur, nous pensons que le meurtrier est passé par la porte d'entrée, qui elle était ouverte. Dans ce quartier si calme, personne n'a l'habitude de fermer les portes en général.

- Et à quelle heure a eu lieu le crime ?

- D'après les témoignages, probablement hier entre 20h et 20h30.

- Passons aux choses sérieuses, des suspects? Demanda Stew en balayant la pièce du regard.

- C'est très difficile d'identifier des suspect à l'heure actuelle, nous avons interrogés les voisins, ce sont les seuls à avoir été en contact avec la victime. Celle-ci n'habite ici que depuis un mois, originaire de Édimbourg, où elle enseignait a la faculté. Cette étude à Arlington était aussi une façon pour lui de fuir la guerre. Son travail lui prenait pas mal de temps, il ne se rendait en ville que pour faire ses courses et envoyer ses écrits à l'université. Il ne s'éloignait pas souvent du quartier. C'est pour cela que les voisins sont les seuls suspects pour le moment...

- Je crois que je vais allez rendre visite à ces quelques voisins, déclara Stew.

- Doucement avec les suspects, on les a déjà interrogés, ils ne sont en aucuns cas obligés répondre à tes questions... Alors n'insiste pas s'ils ne veulent pas témoigner pour toi. Je te donnerait des copies de témoignages dans le pire des cas.

- Ne t'inquiètes pas, j'ai l'habitude...

Le détective fit volte face, et pris la direction de la porte d'entrée, bousculant plusieurs membres de la milice. Une fois dehors il respira un grand coup, il fallait qu'il plie cette affaire et vite, le quartier était connu pour être tranquille, et il fallait que tout revienne à la normal et éviter le scandale. Le soleil était à son zénith, et il faisait doux en cette période printanière. Le détective mis ses lunettes de soleil modèle aviateur et s'alluma une nouvelle cigarette. Combien en avait-il déjà fumées aujourd'hui ? Il pensa rapidement à réduire, mais cette idée lui passa rapidement, il savait qu'il n'y arriverais pas.
Stew commença à se diriger vers la maison la plus proche, à quelques mètres seulement de la scène de crime.
Les curieux avaient commencés à s'attrouper, mais surtout le journaliste de la Gazette était là et prenais quelques notes, flanqué par son assistant photographe qui se démenait pour faire fonctionner son imposant dispositif. Stew les détestaient, ils déformaient toujours la réalité, n’appuyant que les points négatifs, tout cela pour faire plus de tirages...

Demain, retrouvez la suite de votre feuilleton préféré : Les Enquêtes du Détective Stew !



- Une série policière écrite et proposée par Drago.

______________________________________________________________________
« Ma philosophie conçoit essentiellement l'Homme comme un être héroïque dont l'éthique de vie est la poursuite de son propre bonheur, la réalisation de soi son activité la plus noble, et la Raison son seul absolu. »
- Ayn Rand.
Revenir en haut Aller en bas
John Cash
Citoyen
avatar

Messages : 59
Points d'activité : 163
Date d'inscription : 03/04/2016

MessageSujet: Re: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]    Mar 24 Mai - 13:47

Et bien... J'ai hâte de voir le cheminement de l'enquête

______________________________________________________________________
"Si la musique nous est si chère, c'est qu'elle est la parole la plus profonde de l'âme, le cri harmonieux de sa joie et de sa douleur."
Romain Rolland, Artiste, écrivain (1866 - 1944)
Revenir en haut Aller en bas
Hope McView
Citoyen
avatar

Messages : 41
Points d'activité : 70
Date d'inscription : 08/07/2014

MessageSujet: Re: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]    Mar 24 Mai - 17:58

*



* Hope McView une fois revenue de son marché, jeta son panier à terre, dénoua vivement son foulard fleuri et ouvrit en haletant la Gazette. Elle tourna les pages rapidement pour enfin arriver au feuilleton du jour quelle dévora en quelques minutes. *



        - Hm ! Il me tarde d'en savoir plus sur les suspects !



*
Revenir en haut Aller en bas
Stephen L. Warner
Admin
Admin
avatar

Messages : 231
Points d'activité : 3653
Date d'inscription : 05/07/2014

MessageSujet: Re: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]    Mer 25 Mai - 10:57

*Essaye de recoller les élements pour trouver qui est l'assassin*

______________________________________________________________________
Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Enquêtes Extraordinaires du Détective Stew! [Enquête 1 - Episode 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'île noyée... une enquête de Jack Norm...
» Une commission d’enquête et de contrôle interne à la BRH du Cap-Haitien.
» Buts extraordinaires
» Enquête Archéologique (libre)
» L'enquête sur la double nationalité de Michel Martelly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Arlington-Village :: Les Fondements Arlois :: Les Histoires :: Les Histoires :: Les Histoires-
Sauter vers: