Partagez | .
 

 Les Chroniques d'un Croisé | Seconde édition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lucious Lyonavatar

MessageSujet: Les Chroniques d'un Croisé | Seconde édition.   Ven 29 Avr - 11:38
Edition du 29/04/45 :

Cette nuit calme et sombre, semblait être le moment parfait pour notre Lord Richard Warner, de prendre possession du Navire, avec les gardes en sous nombre, il pourrait le prendre très facilement, c'est alors, que dès que la Lune atteint son Zénith, le Lord décide de lancer l'assaut, un combat s'en suit, où Daniel a révélé sa vraie nature au combat, en moins de temps qu'il en faut pour le dire, les hommes de garde sur le Pont étaient déjà en train de dormir avec les truites.
C'est là, que le Lord fît aussitôt voile avec sa Garde en direction de l'Atlantique afin de quitter la France, un voyage long et ennuyeux, dans lequel leur pire ennemi était le temps, en effet, les vivres du Navire semblaient diminuer à vue d’œil, c'était horrible pour nos protagonistes, de voir toute la nourriture, le rhum, se faire manger aussi vite qu'un poisson dans un lac de Requins, c'est pour ça, qu'ils décidèrent enfin d'accoster dès que la terre serait à vue, après être descendus, ils virent une ville, où les gens parlaient une langue encore inconnue pour notre Lord, seulement là-bas, un homme venait d'Angleterre, un Marchand Itinérant, il s'appelait Jean De Boncourt, c'était un Français, après avoir eu une discussion assez longue, avec le Lord, il lui annonce qu'il était en terres de Léon, plus précisément à Bilbao, là-bas, c'était de nouvelles terres, les catholiques abandonnaient les habitations, les villes, ils allaient tous vers Jérusalem pour répondre à l'appel du Pape Urbain II, là-bas, Lord Richard, vendu le Navire qu'il avait réussi à voler quelques milliers de Reales, le soir-même, il alla dans une Taverne de Bilbao, avec sa garde afin de tenter de trouver quelques fidèles, puisqu'il avait perdu la quasi-totalité de ses hommes, arrivé là-bas, il s'écrit de sa voix grave, et de son accent Anglais : "Que la Busqueda de un trabajo, la muerte segura la clave !" c'était les quelques mots qu'il réussit à apprendre, après un petit instant, un groupe de mercenaires vint à lui, lui proposant ses services, ceux-ci demandeant alors 100 Reales pour le début, puis une solde hebdomadaire de 15 reales, Lord R. n'a pas refusé, après plusieurs semaines de recherche d'hommes, Lord Richard Warner, maintenant qui s'était fait un nom en Terres de Léon, assiégés par les Musulmans, décide d'enfin partir en direction de la Terre Sainte, c'est alors, qu'il se lance, lui et plusieurs bataillons d'hommes prêts à mourir pour lui en direction de Jérusalem, reste plus, qu'ils restent loyaux, jusque là-bas.
Approchant de la cité de Marseille, Lord R. Warner, décide alors d'aller rendre visite à un de ses lointains amis, le Comte de Provence venant du Royaume de Bourgogne, (ou Royaume d'Arles, vous faites le rapprochement?), là-bas, il passe donc une soirée festive chez lui, installant donc ses hommes dans un camp Militaire, aux portes de la Cité, lui et sa Garde Personelle, passèrent alors la nuit dans le Château du Comte.
Le lendemain, le Comte, se préparait à s'en aller pour Jérusalem, c'est alors, que Lord Warner, lui propose enfin sa compagnie, par la suite, le long voyage allait débuter, des troubadours, des paysans, des fermiers, mais aussi des destriers avec des armures, des Chevaliers, des Archers, des Catapultes, des Armes de Siège, tout pour conquérir un territoire, le voyage ne connaissait aucun encombre jusqu'à l'arrivée à l'Empire Byzantin, qui se disait encore, "Empire Romain d'Orient", ceux-ci festoyant l'arrivée du Comte ainsi que du Lord, sept jours de fête s'en suivirent tout le long du chemin, enfin arrivée à Constantinople, la cité étant le seul chemin pour passer jusqu'à Jérusalem, les dirigeant de la cité, ne semblaient alors pas vouloir ouvrir les portes de la ville, c'est alors, que le Comte de Provence se prit dans une fraction de seconde, une flèche directement dans l'épaule, celle-ci ayant manquée de peu, son coeur, il pris retraite directement afin de préparer l'assaut de Constantinople, Lord R. pas très d'accord avec cette idée, ne savait pas quoi faire..

Préparer ses hommes à assiéger Constantinople et détruire tout ce qu'il y avait dedans?
ou
Tenter de raisonner le Comte de Provence, pour voir ce qu'il se trame dans la ville?

A vous de choisir !
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Chroniques d'un Croisé | Seconde édition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seconde édition de la course de Caisses à savon
» Angie, adorable croisée caniche/terrier - ADOPTEE
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» FLOP mâle croisé caniche-yorkshire 2 ans SPA DOUAI 59

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vox Populi :: Place Publique :: Annonces en tout genre IRP-