Partagez | .
 

 Un mort, un vivant et deux blessés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Magisteravatar

MessageSujet: Un mort, un vivant et deux blessés.    Ven 19 Fév - 20:28
*Le vieil homme mal en point dicta ses propos à Mister Goerges F Arnold*

Hier soir, lors de la nuit froide Arlingtonienne, j'honorais comme à mon habitude ma balade digestive quotidienne. Je poursuivais mon chemin tranquillement, jusqu'à arriver dans les landes. Grande, choquante et funeste fut ma surprise lorsque j'aperçu le bûcheron de la scierie, inerte, gisant  sur le sol. Deux hommes contemplaient la scène, l'un tout de noir vêtu, chapeau melon et bottes de cuir, barbe et lunettes tintées, de même que son collègue, blond et revêtant un imperméable beige. Miss Lopez, également présente sur les lieux, observait l'homme mort, muette. Après m'être agenouillé pour voir s'il restait une chance de le sauver, Miss Lopez et moi décidâmes de le porter jusqu'au cimetière pour l'enterrer décemment. Les deux hommes partirent furtivement.
Une fois la tâche faite, les deux hommes réapparurent devant l'église.  Ils me demandèrent de venir me recueillir pieusement au sein de l'église, ce que je fit amicalement. Une fois au cœur de la bâtisse, leur comportement changea étrangement, l'homme en imperméable obstrua l'entrée, bloquant l'issue de son corps, et l'homme en noir, assis à mes côtés, se montra de plus en plus agressif à mon égard. C'est en le voyant sortir un couteau que je décida de m'enfuir par les dédales de l'église, labyrinthe pour qui ne la connaît pas. Ayant entourloupé les deux hommes, je parvint à atteindre le square. Mais eux mêmes y arrivèrent et m'aperçurent en train de me réfugier dans la maison en bas du square, à côté de la route vers le sud. J'eus tout de même le temps de saisir un couteau de lancé, et me mis en position afin d'accueillir les deux hommes. Ils enfoncèrent la porte, et je parvint à blesser l'homme vêtu de noir à l'épaule droite par mon couteau. Ils me dirent que leur but était de nuire à l'élite Arlingtonienne. Je saisis par la suite une lampe à huile, qui vint se briser au sol lors de l'affrontement. Une flamme apparût alors, consumant progressivement le bois de la maison. Les hommes réussirent à me projeter au sol me blessant au dos, à l'épaule droite, et à me frapper au visage. Ils prirent ensuite la fuite, me laissant seul face aux flammes grandissantes. C'est alors que le goût de mon propre sang sur mes lèvre me réveilla, et je parvins tant bien que mal à ramper vers la porte défoncée par l'assaut des deux hommes. C'est alors que Mister Georges F. Arnold vint à mon secours, et me hissa hors de la bâtisse enflammée. Il me porta avec bravoure et courage jusqu'au cabinet du docteur Villini à l'hôtel, où je fus soigné in extremis.

Je tiens alors à mettre en garde tous les habitants d'Arlington face au dangereux Connor Kenway et son acolyte, car tel est le nom du malotru m'ayant agressé. Il me l'a clamé haut et fort, me regardant droit dans les yeux d'un air froid et perfide.

Je ferais tout pour traîner ce misérable en justice et je compte sur la milice Arlingtonienne pour ouvrir encore plus les yeux.




Ooc : les screens sont indisponibles en raison de mon oubli et de mon manque de rigueur. Mais étant la victime de cette agression je déclare en toute sincérité les faits de manière la plus objective possible. Mr. Vegakeel peut confirmer les faits.
Revenir en haut Aller en bas
Enzo Stanfordavatar

MessageSujet: Re: Un mort, un vivant et deux blessés.    Ven 19 Fév - 20:36
Que faut-il faire fasse ces hommes qui foutent le dawa ?


Dernière édition par Antoine Di Leone le Sam 20 Fév - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
The Magisteravatar

MessageSujet: Re: Un mort, un vivant et deux blessés.    Ven 19 Fév - 21:10
(reformule ta phrase)
Revenir en haut Aller en bas
Enzo Stanfordavatar

MessageSujet: Re: Un mort, un vivant et deux blessés.    Sam 20 Fév - 18:58
(Voilà)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Un mort, un vivant et deux blessés.    
Revenir en haut Aller en bas
 

Un mort, un vivant et deux blessés.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fidel Castro ...mort ou vivant !
» Biographie de Billy Coen
» C'est la fête au village
» James Dean
» L'Amour et la Mort, le combat des deux déesses [Freyja Vs Perséphone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vox Populi :: Place Publique :: Annonces en tout genre IRP-